Conseil d’administration

Présidente Fondatrice: Karidia Friggit Konate

Vice-Président: Antonio Martínez Peñaranda

Trésorier Fondateur: François Friggit

Secrétaire: Valérie Argente

Secrétaire adjointe: Mª Asunción Sánchez Torres

Présidente Fondatrice: Karidia Friggit Konate

Je suis née et j’ai grandi au Burkina Faso, pays des hommes et femmes intègres. Un pays enclavé, sans accès à la mer, et qui compte parmi les plus pauvres du monde. Katiou est l’arbre de la longévité, mais aussi le nom de ma mère, une femme  “burkindi”, c’est-à-dire intègre et généreuse. Cela explique que Katiou inspire mes actions humanitaires. Je n’espère pas changer beaucoup de choses au niveau du Burkina dans son ensemble, mais au moins apporter mon petit grain de sable pour aider mon pays chéri. Parmi les Objectifs du Millénaire pour le Développement, nous essayons d’apporter notre aide pour éradiquer l’extrême pauvreté et la faim, assurer l’éducation primaire pour tous, et promouvoir l’égalité des sexes et l’autonomie des femmes. A ce jour des centaines d’enfants fréquentent nos écoles primaires, et nous oeuvrons pour que certains accèdent également à l’éducation secondaire, en mettant l’accent particulièrement sur les filles.

Merci à tous pour votre soutien.

 

Vice-président: Antonio Martínez Peñaranda

Je suis convaincu que nous souhaitons tous aider les autres. Le plus difficile est de trouver qui aider, sur quoi et comment.  Je trouve que participer à l’éducation de base de garçons et filles en Afrique répond à chacun de ces points. L’avenir se construit avec l’éducation. Contribuer à développer l’éducation des garçons et des filles du Burkina Faso aidera à améliorer la vie de ces enfants. Pour toutes ces raisons, participer aux activités de la Fondation KATIOU me permet de mener une action solidaire utile.

 

 

Trésorier Fondateur: François Friggit

Depuis plus de 25 ans, je travaille dans la finance internationale, particulièrement dans l’industrie des produits dérivés. J’ai vécu et travaillé dans différentes villes:  Ouagadougou (Burkina Faso), Paris, New York, Londres, et depuis 2005 à Madrid. Avec ma femme « Kadi » et quelques amis nous avons créé la Fondation KATIOU pour construire des écoles primaires et des centres de formation technique. Nous contribuons ainsi au développement du Burkina Faso, faisant en sorte que l’enseignement primaire atteigne les zones les plus reculées. Jusqu’à présent plus de 95% des fonds de KATIOU proviennent de mon salaire. Je compte sur vous pour relever le défi.

 

Secrétaire: Valérie Argente

Qu’est-ce que j’apporte ?

– Je mets mes compétences au service d’une cause commune.

– Je partage mes idées au sein du conseil d’administration pour penser, préparer, élaborer et créer un projet commun en faveur des enfants.

Qu’est- qui me fait bouger? La volonté d’aider un pays à travers sa jeunesse, faisant en sorte que l’éducation soit accessible et puisse ainsi renforcer un pays très pauvre.

 

Secrétaire Adjointe: Mª Asunción Sánchez Torres

Je suis très motivée par les côtés concrets, directs et réels de l’aide aux enfants et aux femmes qu’apporte la Fondation KATIOU, et par la certitude que l’éducation aide à augmenter leurs chances de réussir. Je crois que l’on peut imaginer des choses concrètes qui rendent possible l’amélioration des conditions de vie des zones rurales du Burkina Faso. L’action que nous menons au sein de la fondation donnent déjà ses fruits dans la vie de tous les jours de ces femmes et ces enfants. En tant qu’enseignante, cela me stimule de pouvoir aider de manière directe des enfants et des femmes à travers mon travail et mon temps. Au cours de mes séjours au Burkina Faso, j’ai reçu bien plus que je n’ai pu donner. Je n’aurais jamais imaginé recevoir autant. J’espère qu’encore plus de personnes vont se joindre à notre projet. Merci à tous pour votre solidarité.